Einstein et ses théories de la Relativité

Einstein a travaillé 12 ans pour établir sa Théorie de la Relativité générale. (TR), après 5 ans pour la théorie restreinte.

12 ans devant un tableau noir, écrivant à la craie blanche des formules et calculs mathématiques.

Pour remplacer la loi de l’attraction gravitationnelle des masses de Newton à laquelle il ne croyait pas. Newton, non plus, n’y croyait pas. Et après avoir établi sa théorie de la relativité, Einstein non plus ne croyait pas en l’existence d’une force universelle qui tiendrait ensemble tous les objets de l’Univers, petits ou grands, existant ou à venir.

Avec, pour seuls éléments, 3 constantes dites universelles :

  • La constante de gravitation, « G », dont la valeur est basée sur la mesure de la gravité de la terre, à un endroit indéfini qui serait important à connaître parce que le chiffre varie avec les lieux et le temps puisque cette « constante » est souvent revalidée ; ce n’est donc pas une constante.
  • La vitesse de la lumière, considérée comme fixe et indépassable, par les éléments de l’Univers. C’était une des lois physiques de cette époque. Depuis, tous les physiciens savent que ce n’est pas exact, comme l’ont prouvé les expériences avec les collisionneurs de particules. Ce qui aurait dû mettre en doute la TR d’Einstein.
  • La constante de Planck, qui est un chiffre très précis (6,626 070 040×10-34 J⋅s) d’on ne sait quoi.
  • Et la constante cosmologique, qui, après 12 ans de calculs mathématiques décide si l’Univers est statique ou en expansion. Einstein s’était trompé mais on ne peut pas le lui reprocher parce qu’on ne le savait pas. On ne sait pas plus maintenant, et les cosmologistes utilisent parfois la constante cosmologique pour remplacer certaines valeurs physiques.
  • Quelle est donc la valeur de cette constante ? : Elle n’en a pas.
  • D’après Wikipedia : « La constante cosmologique correspond à la densité moyenne d’énergie du vide sur des échelles cosmologiques. L’ordre de grandeur de cette constante est totalement inconnu ». Et : « La constante cosmologique est le terme mathématique noté Λ… qui apparaît dans l’équation d’Einstein… » (nous ne prenons qu’une très petite partie du texte, ce qui le rend certainement faux).
  • Attention : mettre cette valeur du bon côté de l’équation, parce que son action change avec son emplacement.

La TR fait apparaître un espace-temps dont les courbures sont censées remplacer la force d’attraction gravitationnelle des masses, dite de Newton.

Aucun observateur ou « utilisateur » de l’espace n’en tient jamais compte.

La formule d’équivalence E=Mc2 serait sortie de la théorie de la Relativité. Elle n’a jamais eu aucune valeur parce que personne ne sait ce qu’est l’énergie dans l’espace.

Jamais aucun scientifique n’a indiqué comment existe dans l’espace et dans la matière et les objets de l’espace, des forces ou énergies telles que celles qui sont retenues pour établir les bases de la théorie du Modèle Standard de la cosmologie et des particules.

La TR n’a eu aucune influence sur les théories de l’atome primitif de Friedmann et Lemaitre, qui ont abouti au Big Bang.

© – Philippe Dardel – 18,02,2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s