Effet Quantique

La fausse énergie de l’Univers

Dans l’état actuel de notre étude de l’effet quantique, nous découvrons que ce phénomène est permanent, toujours lié au fonctionnement des électrons.

Nous savons, par hypothèse, que les électrons forment tout l’Univers et que leurs règles de fonctionnement sont simples et toujours les mêmes, partout et de tout temps. Nous les expliquons aux chapitres II et III de notre essai sur l’Électronisme.

Elles se résument à deux actions :

1 – Les électrons peuvent se lier les uns aux autres, toujours de la même façon. Les résultats sont variés et tous différents les uns des autres, parce qu’ils dépendant des conditions toujours aléatoires de l’environnement et de leurs contacts.
Les chiffres et situations des électrons et tous autres élélenrs, relevés dans l’espace et les matières, dépendent toujours du hasard. Ils sont donc inutilisables dans des études générales, tant pour des développements mathématiques que des simulations informatiques.

2 – L’équilibrage permanent de l’entropie de l’Ether de l’espace général, et de celui de tous les objets, par le placement « naturel » des électrons et des composés les uns par rapport aux autres, en fonction de leur masse et leur volume.
C’sst l’entropisation.
Elle explique et réalise l’Ether de l’espace et l’apparente liaison des objets avec leur environnement, ce qui est leur gravité.

Ces deux actions se complètent dans l’effet quantique.
Nous l’expliquons en détail au chapitre IV de l’essai et le résumons ci-dessous en quelques points. :

– Les liaisons d’électrons créent une réduction du volume des composés, créés ou modifiés, par rapport en volume des éléments séparés. Cela risque de créer un vide dans l’éthter de l’espace, ce qui n’est pas possible.
– Pour l’empêcher, des « quanta d’éther » de la zone tout autour se déplacent, par l’entropisation.
– Venant de tout autour, ces quanta sont trop importants.
Une partie est retenue. C’est celle qui correspond au vide possible.
L’autre partie est renvoyé.e à l’extérieur. Elle pourrait est égale au composé qui a créé l’événement. Elle forme un rayon qui se renouvelle jusqu’au bout de l’espace concerné.
– Cette partie serait donc la copie du composé responsable de l’événement. Elle se renouvelle en s’éloignant, créant des rayons qui transportent, tout autour et jusqu’au bout de l’espace, des possibilités supplémentaires de liaison, incorporant les informations sur le composé d’origine.
– Certains de ces rayons sont absorbés, dans des matières proches ou lointaines, par liaison entre les électrons libres ou déjà participants à des composés.
C’est l’effet quantique qui se reproduit ainsi, parfois très loin de son lieu d’origine.

À cause du hasard, il ne reproduit jamais exactement le phénomène qui le crée, même si tout est instantané et si les différences sont généralement très faibles.

Il existe en permanence dans toutes les zones de création de matière.
Dans nos études, nous considérons trois zones particulières :

– L’espace vide d’objet, c’est-à-dire l’éther formé principalement d’électrons libres,, remplissant tout l’espace. Des rayons le traversent et peuvent parfois créer des composés qui seraient le début de nouveaux objets de l’espace.

– Les zones de nébuleuses, nuages sombres et toutes galaxies, plus ou moins visibles, où sont rassemblés les restes très variés des étoiles mortes, toutes différentes les unes des autres. Dans ces restes, se développe la Prématière dans laquelle se créent les composés et agglomérats qui formeront les nouveaux objets de l’espace. L’effet quantique y est très important dans toutss les différentes créations de matières et d’objets.

– la Terre et quelques autres objets de l’espace particulièrement du système solaire, dans lesquels nous pouvons observerser de près certains phénomènes existant aussi ailleurs dans l’Univers. L’effet quantique et les rayons de l’espace ont encore une grande importance montrant que les protons et atomes, s’ils existent, pourraint ne pas ressembler du du tout à ceux d’Aristote et des savants du début du XXe siècle et de certains de maintenant. C’est un problème à reprendre complètement.


Quelques événements dus à l’effet quantique

L’effet quantique existe toujours, étant une conséquence des liaisons des électrons. Parce qu’ils sont de volume plus important que les électrons libres, les petits composés des rayons de l’effet quantique se lient plus facilement avec d’autres électrons. Aucune énergie supplémentaire n’est nécessaire. Il n’zn esiste donc pas qui serait libre dans l’espace et faciliterait les liaisons. L’apparence de son utilisation éventuel expliquerait l’énergie noire ou celle du vide que cherchent les physiciens depuis très longtemps.

Selon leurs qualités et celles de leur zone de création, les rayons de l’effet quantique peuvent créer, plus ou moins loin, dans les nébuleuses ou dans l’espace libre d’objets, des matières et des objets nouveaux presque semblables à ceux de leur création.

– Parce qu’ils transportent la possibilité de création de matière presque semblable, ces rayons réduisent l’action du hasard qui normalement empêcherait la création de massifs de matières et objets similaires. Cela concernerait aussi les atomes et molécules, s’ils existent.

– Dans les matières de notre planète, de nombreux phénomènes se réalisent grâce à l’effet quantique. Dans tous les organes et organismes de la matière vivante et la minérale, les modifications des qualités sont toujours réalisées au niveau primordial, et « transportées » par les rayons de l’effet quantique. C’est le cas en particulier pour le fonctonnement des systèmes nerveux des êtres vivants et poor le courant électrique. C’est une homogénéité des action dans toutes les matières.

De nombreux phénomènes sont encore à découvrir et expliquer, comme, par exemple, l’enchevêtrement, dit quantique, d’électrons ou petits composés.

© Philippe Dardel, octobre 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s