La force libre de l’Univers

Sommai– Entropie et gravité,
–La gravité et sa force, très importante, n’existent pas dans l’espace,
– Les quanta d’espace et l’effet quantique,
–Les déplacements négatifs, sans déplacement de la force du vide,
–Augmentation de la force avec le grossissement des étoiles,

A la fin de notre étude de la gravité, nous n’étions pas satisfaits des conclusions parce qu’une force « d’entraînement » ne semble pas suffisante pour les actions que nous connaissions de la gravité.
Très vite après la publication des textes, nous avons pensé à une autre conclusion qui donne une force très importante, disponible partout et toujours dans les matièree. Nous la connaissons et l’utilisons depuis plusieurs années dans notre théorie de l’Électronisme Plus précisément depuis que nous essayons d’expliquer la lumière, les rayons dans l’espace et l’effet quantique.
C’est l’énergie du vide.
Les physiciens théoriciens l’ont évoquée depuis longtemps et nous ne l’acceptions pas parce qu’elle n’était pas du tout expliquée.
Entropie et gravité
Cette force découle du fonctionnement normal des électrons (voir chapitre II). À chaque liaiso, d’électrons, différents phénomènes se produisent dont un risque de création de vide ce qui n’est pas possible. Cela est empêché par l’entropiolation permanente et le déplacer « négatif » des composés concernés.
Cela pourrait être considéré comme une action de l’entropie utilisant la gravité dans cette partie de matière.

La gravité, avec cette force, très importante, n’est pas dans l’espace.
Elle est liée à la matière. Elle n’existe donc pas dabs la partie sans objet de l’éther, mais elle apparaît immédiatement à chaque liaison d’électrons avec la matière de rayons qui traverse l’espace.
Par contre, elle est très importante dans toutes les matières en évolution donc tous les objets de l’espace, même sur des cailloux comme Tchouri où la navette spatiale avait déposé son laboratoire grâce à la gravité même faible.
Les quanta d’espace, l’effet quantique et les rayons ne sont pas du tout perturbés par une action possible de la gravité. Il en est de même pour le déplacement de tous les objets dans l’espace.

Cette énergie de vide oblige à revoir de nombreux prénoménes expliqués par l’Électronisme et pourrait aider à comprendre d’autres étudiés par les physicien comme maintenant les orages, l’électricité , le magnétisme et les déplacements négatifs.

© Philippe Dardel, le 8 décembre 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s