Électricité

Dans l’Électronisme nous définissons l’électricité comme étant la capacité pour tous les éléments libres, de se lier à d’autres.

Les hommes en ont fait un outil pour réaliser un certain travail. C’est l’énergie électrique qu’ils essayent de rendre disponible, partout où ils en ont besoin.

Il n’existe pas de « charges électriques », qui seraient des composés dédiés. Sur Terre, dans des limites fixées pour leur emploi, tous les composés libres peuvent être utilisés pour l’électricité.

.

Nous rappelons que, dans tout l’Univers et ses objets, dont la Terre, toutes les actions sont réalisées par des liaisons d’électrons libres ou déjà participant à des composés. C’est lors de ces créations ou modifications, des composés que se réalise le travail demandé, selon des techniques précises et avec des outils parfois difficile à mettre en place.

Pour ses actions, l’électricité, alors appelée courant électrique, est installée dans un système électrique, zone bien délimitée et isolée « électriquement » , constituées principalement de conducteurs métalliques.

Les descriptions ci-dessous des matériels et techniques sout théoriques et applicables pour la supraconductivité. Notre utilisation actuelle de l’électricité est semblable mais nous ne savons pas encore construire les matériels nécessaires

Idéalement, un « système électrique » comprend une zone de matières, – souvent seulement des fils ou câbles conducteurs -, isolée électriquement de son environnement, et deux sites peuvant lui être connectés, l’un fournisseur « d’énergie électrique », c’est-à-dire de « petits » composés libres, l’autre est utilisateur, lié à des outils extérieurs.

L’ensemble est adapté à l’utilisation prévue.

 

Pour son fonctionnement, l’électricité utilise habituellement des composés libres, de l’atmosphère et les espaces libres des matières de la planète (voir Magnisme au chapitre III). Ils sont d’importance très variée, modifiés en permanence par les contacts entre eux et tous les éléments de l’environnement.

Un systeme est mis en service quand un site fournisseur est connecté, mettant à disposition du système des composés libres, selon l’utilisation prévue.

Il fonctionne quand un site utilisateur lui est aussi relié.

  • . Dès qu’un site utilisateur est connecté, des liaisons se réalisent entre des éléments de l’outil du site (ampoules pour éclairage, moteurs pour mouvements mécaniques, conducteur de télécommunications, etc.), et d’autres composés quelconques existant (ou apportés) dans le système. (Voir hystérésis au chapitre 1). Il se crée, ou se modifie, un (petit) composé, (sans intérêt particulier,) dans le système et son fonctionnement. Il correspond à l’usure de l’ampoule ou tout autre outil.
  • C’est le début d’une suite d’actions instantanées successives.

– La première liaison d’électrons réalise l’action demandée par l’outil,

– Et il se forme, en même temps, des perturbation de l’espace immédiat, et,

– création d’un rayon portant un « quanta d’espace » avec copie de la première liaison d’électrons dans le système. C’est l’Effet Quntique expliqué au Chapitre IV.

– Ce rayon se déplace instantanément dans tout le système, y compris le site fournisseur avec de nombreux composés dont l’un d’eux se lie avec celui du rayon.

-Il y a alors nouvelle perturbation et création d’un rayon diffusé (instantanément)  aussi dans tout le système électrique,

– Et liaison avec un élément du site utilisateur.

– Une navette s’établit et tout le système fonctionne tant que le site utilisateur est connecté.

– Les petits composés créés lors du fonctionnement restent dans l’atmosphère formant d’autres éléments libres. C’est une modification des composants de l’atmosphère.

 

Ces phénomènes sont confirmés par les observations des techniciens.

  • – C’est toujours le site utilisateur qui « dirige » les fonctionnements, ce qui est logique et correspond aux techniques très compliquées mises en place pour les ondes-rayons radio,  télécommunications et autres usages.
  • – Ce système explique complètement les rayons de l’espace et ceux, excessivement nombreux et variés, créés pour toutes les télécommunications et les réseaux mondiaux de l’Internet.
  • – Cette théorie est à comprendre avec toutes les recherches actuelles en supraconductivité, matières topologiques, graphne et autres composés des carbone, silice et autres, minéraux, ou organiques.
  • – Il serait  nécessaire d’étudier encore davantage l’utilisation de l’électricité là où existent les composés libres utilisables, dans l’atmosphère et zones « magniques » des matières. Voir chapitre III.
  • – Les transistors pourront-ils, un jour, servir de modèle pour charger notre voiture directement dans l’atmosphère ?
  • Photovoltaïque

Notre explication montre que, dans cette technique, les charges fournies (ondes « lumineuses » du soleil) ne correspondent pas toujours aux besoins de l’outil utilisateur.

Il serait intéressant de vérifier si le rendement du photovoltaïque serait amélioré avec l’utilisation permanente d’un accumulateur adapté à des fréquences de la lumière,

Supraconductivité

  • Les systèmes isolés électriquement sont exécessivement nombreux dans les matières. Nous pouvons même penser que TOUS les composés, « systèmes » et objets sont isolés des autres.
  • Comme s’ils étaient tous entourés d’une enveloppe indétectable avec nos moyens actuels de recherches.
  • Cette isolation serait comparable à celle des organes et organismes vivants. Voir Chapitre VI, pour l’étude de la vie avec les sens et les signes fantômes.

Le mode de fonctionnement que nous avons décrits ci-dessus pour l’électricité en général pourrait être celui de la supraconductivité à température ambiante.

Les études en cours actuellement pour l’électricité de l’atmosphère de notre planète pourraient être concernées.

Cettt utilisation de l’effet quantique semble fréquent si ce n’est générale dans tous les phénomènes de création et fonctionnement des matières dans les objets de l’espace, jusqu’au déplacement dés informations dans les systèmes nerveuxdes êtres vivants.

© –Philippe Dardel, 11 décembre 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s