Les Rayons…

 

Dans l’Espace et les Ètres Vivants.

 Les rayons sont tous différents les uns des autres et ils ont tous le même fonctionnement, partout.

Mots-clés : Univers, espaces rayon, être vivant, mémoire, ADN chromosome

Dans l’article concernant les électrons ( wp.me/p7SK6t-eI ) nous avons essayé de les décrire comme remplissent et créent tout l’Univers, avec leurs réactions à tout événement.

C’ést relativement facile à expliquer parce que ce sont les seules actions que réalisernt les électrons et que les phénomènes créés sent toujours les mêmes. Ils créent des composés, la gravité, l’augmentation de l’agitation thermique et des rayons de matières et de particules.

À cause du hasard, tout devient alors très compliqué et difficile à expliquer.

Le rayon lui-même est très simple. C’est toujours une suite de déplacements, instantanés, sur une très courte distance, tout autour de l’électron concerné,, d’une quantité déterminée, un quantum, de matiée ou de particules, renouvelées mais semblable.

Dans l’éther vide d’obget, il n’intéresse généralement que des petits composés et quelques électrons.

Dans les galaxies et leurs étoiles, les rayons peuvent être très nombreux ensemble durant de très longues périodes de temps (humain) et comprendre beaucoup de composés jusqu’à en empêcher le fonctionnement normal selon notre interprétation, rendant nos observation difficiles ou impossibles (trou noir).

Sur la Terre, les rayons sont très variés entre ceux qui permettent la création de massifs de matières, jusqu’aux très petits participants au fonctionnement des êtres vivantw dans leurs plus petits détails, ou des éléments similaires dans la matière minérale.

Ce qui montre que, dans l’Univers, tous les événements courants, ou ceux oui nons semblent particuliers sont réalisés avec ou par des rayons de matièret ou de particules.

Les principes de fonctionnement des rayons, tels que nous venons de les expliquer, entraînentt automatiquement des phénomènes supplémentaire qui se réalisent selon le processus habituel; adapté à l’environnement.

Partout où « passent » les rayons, individuels ou en séries proches, en fonction de leurs qualités, des liaisons d’électrons peuvent se produire, en créant de nouveaux composés ou modifiant les existants, avec les conséquences habituelles, comprenant la création de nouveaux rayons. Ainsi, sur le lieu de création de certains rayons, des nouveaux  peuvent inciter la création des matières presque semblables aux précédentes et éventuellement les multiplier encore.

Ou inversement, des rayons dits cosmiques peuvent transmettre, d’un objet sidéral à un autre, des matières ou des particules peuvant s’y développer, Elles sont parfois dites exotiques parce que différentes de celles connues.

Une caractéristique importante des rayons est qu’ils sont tous différents les uns des autres, ce qui se déduit facilement du fonctionnement dans l’Umers essentiellement aléatoire.

Cette qualité est très importante pour tout ce que nous observons et essayons de comprendre sur Terre pour la création et le fonctionnement des éléments. Cela concerne les particules,  composés et matières, depuis le niveau primordial des électrons, jusqu’à celui micro- et nanoscopiquedans la matière minérale et celle des êtres vivants, les deux étant toujours étroitement liés.

La « distance » est très grande entre le niveau attomètrique des électrons et les premiers composés organiques.

Tous les êtres vivant sont constitués de matières souvent très variés, organisées pour des actions nous paraissant très compliquées. Tout ce qui se passe dans un organe affecte l’ensemble de l’organisme.

La cellule est le plus petit organe acctif de la matière vivante. Elle se reproduit par division, y compris celle de son noyau avec réplication de l’ADN des chromosomes.

Avec les cellules et les organes qu’elles forment, la matière crée un organisme « unique ». grâce à l’ADN et les mémoire créées dans les neurones. Pour chaque événement, très nombreux, habituel ou peu courant, des liaison d’électrons se réalisent,  avec, toujours, créations de rayons adaptés à l’environnement « interne » et les actions habituelles de la matière, c’est-à-dire :

  • Selon la « puissance » de l’événement, l’espace concerné peut être limité par les enveloppes des organes ;
  • De nombreux gènes des chromosomes peuvent intervenir pour orienter la qualité des rayons, des matières et des actions ;
  • Et, très probablement, les mémoires peuvent intervenir, et particulièrement celles dufonctionnement physiqie des organes, ou bien toutes les mémoires. Elles seraient alors portées par les structures de l’ADN ou les gènes non codants.

Les mémoires, éléments matériels que nous supposons incorporés aux neurones, fonctionnent comme les gènes des chromosomes. Ils sont modifiés souvent mais jamais éliminés complètement.

Nous suggérons que les mémoires sont incorporées aux chromosomes pour être disponible dans les cellules. Lors de leurs diivissions, les mémoire seraient répliquées avec les chromosomes.

Pour la reproduction des individus, les chromosomes porteraient les dispositifs nécessaires à leur créatiob et leur naissance.

Les neurones des systèmes nerveux centralisés seraient particulièrement intéressés aux phénomène de l’environnement et développement cognitifs, sociauxe et spirituels.

Faudrait-il chercher dans l’ADN l’origine et le traitement de la maladie d’Alzheimer et autre maladies neurologiques  ?

Le fait que tous les rayon dans l’espace et dans la matière des objets sont complètement indépendants les uns des autres, a permis aux techniciens scientifiques de développer toute la technique électronique, informatique et beaucoup d’autres.   .

© Philippe Dardel, 27 mars 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s